Edit

About Us

We must explain to you how all seds this mistakens idea off denouncing pleasures and praising pain was born and I will give you a completed accounts off the system and expound.

Contact Us

Edit

About Us

We must explain to you how all seds this mistakens idea off denouncing pleasures and praising pain was born and I will give you a completed accounts off the system and expound.

Contact Us

 Un Gruérien à la tête du Conseil d’Etat

Article paru dans La Gruyère, 17 novembre 2022 – Dominique Meylan

On a senti beaucoup d’émotion dans la salle du Grand Conseil mercredi au moment de la proclamation du résultat des élections protocolaires. Entourés de leur famille, les nouveaux présidents ont savouré ce moment. A commencer par le Gruérien Didier Castella, nommé à la tête du Conseil d’Etat par 87 voix sur 93, dont la voix a tremblé au moment de remercier ses proches. Il a placé sa présidence sous le signe de l’engagement.

Ancien camarade de football et citoyen de la commune de Gruyères comme lui, l’actuel président du Grand Conseil Jean-Pierre Doutaz a chaleureusement félicité le directeur des Institutions, de l’agriculture et des forêts: «Je sais que tu mèneras cette mission avec cœur, enthousiasme, fierté et conviction.» Dans son discours, Didier Castella a dépeint l’engagement comme un fil conducteur et une valeur qu’il cherche à appliquer au quotidien. «Osons!» a-t-il lancé à plusieurs reprises aux députés qui l’ont facilement élu, attribuant seulement six voix à d’autres membres du Gouvernement. «Les Fribourgeoises et les Fribourgeois ne nous ont pas désignés pour nous écharper, mais pour que nous portions ensemble les meilleures solutions. Je m’engage à privilégier ce travail commun et la transparence, plutôt que la confrontation et le non-dit.

» Didier Castella est conseiller d’Etat depuis 2018. Il a été réélu en 2021, terminant premier du second tour. Une deuxième PLR PLR comme lui, la Broyarde Nadia Savary-Moser a été portée à la présidence du Grand Conseil par 89 voix sur 95. Elle succédera le 1er janvier 2023 au centriste Jean-Pierre Doutaz qui lui a adressé ses meilleurs vœux: «Le perchoir est un privilège magnifique qu’il faut savourer avec humilité.» Nadia Savary-Moser a commencé sa carrière politique au niveau communal, avant de présider la très influente Association des communes fribourgeoises.

Elle est députée depuis 2008. «Pour avoir la chance de faire de la politique, il faut en premier lieu avoir du soutien», a-t-elle affirmé en remerciant les habitants de sa commune et de son district. Bientôt première citoyenne du canton, Nadia Savary-Moser a pourtant laissé entendre qu’elle ne cherchait pas le devant de la scène, avant de conclure: «Mes proches, tout comme moi, vivons ce moment avec émotion.» L’UDC Adrian Brügger, candidat malheureux au Conseil d’Etat en 2021, a été facilement élu à la première vice-présidence. La socialiste Françoise Savoy, députée depuis un an seulement, a eu un peu moins de soutien.

Elle a été désignée par 77 voix sur 90. Pour la première fois, le président du Tribunal cantonal est membre des Vert-e-s. Marc Sugnaux a été élu à l’unanimité des bulletins valables..