Edit

About Us

We must explain to you how all seds this mistakens idea off denouncing pleasures and praising pain was born and I will give you a completed accounts off the system and expound.

Contact Us

Edit

About Us

We must explain to you how all seds this mistakens idea off denouncing pleasures and praising pain was born and I will give you a completed accounts off the system and expound.

Contact Us

 Inauguration de la centrale de chauffe de Pra-Bosson

La Tour-de-Trême, le 7 octobre 2021

Allocution de M. le Conseiller d’Etat Didier Castella, directeur IAF

Pour sortir de notre dépendance aux énergies fossiles nous devons utiliser toute la palette des énergies renouvelables. Et dans ce cadre-là, le potentiel du bois énergie est un précieux allié.

Messieurs les Syndics, Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux, Monsieur le Président du Conseil d’administration, Monsieur le directeur général, Messieurs les membres de la direction de Gruyère énergie, Monsieur le président de Forêt Fribourg, Mesdames et Messieurs les maîtres d’œuvres, architectes et ingénieurs, Mesdames et Messieurs,

L’objectif du Plan Climat du canton de Fribourg est ambitieux. Il s’aligne sur celui de la Confédération : sortir de la dépendance aux énergies fossiles et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici à 2030 et à zéro émission nette à l’horizon 2050. Ce plan d’action définit les mesures à prendre pour s’adapter aux effets des changements climatiques, en réduire les impacts et contribuer à freiner les causes à l’échelle du canton. Favoriser les ressources naturelles et renouvelables dans le domaine du chauffage, en réduisant les gaz à effet de serre, en fait naturellement partie.

Afin de minimiser notre dépendance énergétique, notamment fossile provenant de l’étranger, il est primordial de diversifier notre approvisionnement. La possibilité de promouvoir le bois local offre un débouché intéressant pour valoriser les produits de moindre valeur ou difficilement valorisables par le biais d’autres filières de transformation. Ces bois tout de même représentent une véritable « mine énergétique ». En effet, la combustion d’un billon de hêtre de 1 m3 (d’une teneur en eau de 25 %) fournit autant d’énergie que 280 litres de mazout de chauffage! Cette ressource est à portée de main, n’a pas besoin d’être transportée sur de longues distances et sa transformation en copeaux est peu gourmande en énergie.

Mesdames et Messieurs, La centrale de bois chauffe de Pra-Bosson que nous inaugurons aujourd’hui est un des maillons de cette transition énergétique. Elle vient renforcer l’important réseau de chauffage à distance de Gruyères énergie qui court sur 140 km et qui alimente pas moins de 900 bâtiments. Au total, ce ne sont pas moins de 9,4 millions de litres de mazout et plus de 2’800 tonnes de CO2 économisés par an.

En l’an 2000 Gruyères énergie a fait œuvre de pionnier. Elle a choisi le bois pour son thermo-réseau à un moment où le gaz était souvent privilégié pour ce type d’installation. Gesa a ainsi offert un précieux débouché aux propriétaires de forêts et aux entreprises de la filière bois du canton. En 20 ans le réseau de chauffage à distance de Gruyère énergies s’est considérablement développé, alimentant les communes de l’agglomération bulloise, mais aussi Gruyères, Marsens et Riaz.

Forte de sa grande expérience dans ce domaine, GESA vient de s’allier aux TPF et à la commune de Châtel-St-Denis pour construire un centrale de chauffe à Châtel afin d’alimenter en chaleur les bâtiments de la nouvelle gare. Elle desservira à terme plus d’une centaine de bâtiments.

Les communes détiennent un rôle prépondérant dans la réalisation de ces installations de production d’énergie renouvelables. Dans le cadre du plan d’aménagement local, elles ont une marge de manœuvre nécessaire pour prévoir les infrastructures pour la mise en place d’un chauffage à distance lors de nouveaux projets. La ville de Bulle, actionnaire principal de de Gesa, l’a bien compris, elle qui s’est vu décerner en 2020 le label l’European energy award Gold, la plus haute distinction en matière de politique énergétique en Europe. En soutenant le bois-énergie, les communes sont gagnantes sur tous les tableaux. Elles assurent l’écoulement des produits de leurs forêts et favorisent leur gestion économique, dans un esprit de développement durable, de protection et de conservation de notre environnement et de promotion d’une économie responsable et locale.

Mesdames et Messieurs, dans un proche avenir Gruyères énergies utilisera le bois-énergie non seulement pour ses centrales de chauffe mais aussi pour produire de l’hydrogène par cogénération. Elle a créé pour cela la société Gruyère Hydrogen Power (GHP), – dans laquelle je siège au conseil d’administration avec fierté et engouement. Les perspectives sont prometteuses et elles intéressent les réseaux de transports tels que les TPF ou encore les constructeurs de moteur telle que Liebherr. Deux partenaires forts pour notre société.

Le bois-énergie est une ressource renouvelable par excellence. Elle est aussi chance pour l’économie forestière car il apporte des revenus réguliers pour entretenir les forêts. La réserve de bois-énergie du canton est encore importante et mérite d’être plus exploitée. Le Service des forêts et de la nature estime à 60’000 m3 de bois , la réserve encore à disposition chaque année dans nos forêts.

J’espère que nous inaugurerons encore beaucoup de centrales de chauffe comme celle de Pra-Bosson ou encore mieux des centrales à cogénération bois ces prochaines années : l’avenir de nos forêts et du climat en dépend.
Bonne fête à toutes et tous !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *